laps 0



édito

A l’heure où le monde ressemble à une vaste mystification au regard de l’actualité, tendons l’oreille au grouillement sourd des artistes qui hantent nos villes, dernier bastion d’un espoir nécessaire à nos âmes.

Laps, journal des Lettres, des Arts et de la Poésie Surtout a la volonté de récolter le “suc créatif” de chacun quel que soit son mode d’expression. Il se propose d‘être une scène ouverte à la rencontre entre les mots et les arts plastiques, bref, un espace où l’atmosphère transpirerait l’instantané, où la brièveté aurait elle aussi ses vertus, où l’engagement serait un maître mot.

Ainsi, nous espérons saisir le moment où la substance créatrice entre en jeu et rendre dans cette page quelque chose de cet élan vital – qui vous anime amis lecteurs, vous et vos amis créateurs, inventeurs, penseurs – puisque toute pensée en plein élaboration est création.

Pour ce faire, chaque numéro proposera une piste de travail sous la forme d’une phrase, d’une consigne, d’une atmosphère ou d’une image afin de provoquer en vous la nécessité de partager vos idées et créations.

Piste pour le n°1 : “au fond du tiroir, ma cervelle…”

Remerciements à toutes celles et tous ceux qui nous suivent d’ores et déjà et les autres à venir.

La rédaction


Laps



la collection